6. Biologie

***

Les Noirs courent plus vite.

Seriez-vous vraiment prêts à parier que 5,000 Haïtiens choisis au hasard courent plus vite que 5,000 Belges?

***

La loi de la sélection naturelle est constamment à l’œuvre dans la nature.

On peut y croire si ça nous chante mais c’est aussi impossible à constater que la volonté de Dieu ou la main invisible du marché. Comment démontrer que cette loi a bel et bien été appliquée à chaque fois que meurt un caribou ou une tortue? Après tout, ils finissent tous par mourir.

***

« Le critère de l’Espèce pourrait en dernier recours se réduire à la seule attirance sexuelle spontanée […]. » Heim, Jean-Louis, De l’animal à l’homme, Édition du Rocher, Paris, 1988, p. 24

Pour les biologistes ordinaires, une espèce est définie par la compatibilité des gènes, c’est-à-dire par la capacité de laisser des descendants féconds, ce qui est clairement le cas de l’espèce humaine. Mais il est certain que définir l’espèce sur une base pure­ment subjective présente certains avantages. En plus d’exclure tous les laids ou les laides, on peut aussi écarter à volonté les vieux ou les pauvres, les femmes-girafes ou les hommes-léopards, les immi­grants ou les handicapés. Certains pervers auraient même le loisir d’inclure les brebis ou les caniches.

***

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s